nous et vous pour l'Ecole

Publié dans L'actu vue par Nous

10 Octobre 2015 : Mobilisation nationale

samedi, 03 octobre 2015 12:12

«L’intersyndicale appelle l’ensemble des personnels à une manifestation nationale à Paris le samedi 10 octobre 2015. Elle appelle les parents et les associations de spécialistes signataires de la pétition pour l’abrogation du décret à s’y joindre. »

 

FO appelle à la manifestation nationale le 10 octobre et à préparer une grève unie et reconductible.

 

Rassemblement à Paris :

Les professeurs qui s’insurgent contre les réformes… encore... Pffffff !

 

Mais C’EST PEUT-ETRE LE MOMENT OU JAMAIS !

de se bouger contre l’impact des économies qui sont faites dans

nos écoles publiques.

 

De la maternelle (combien de petites classes se retrouvent avec une ATSEM qui doit se couper en 2...) à la FAC, en passant par l’Ecole primaire et la réforme dite des rythmes scolaires ou encore le collège qui monopolise tout le monde, personne n'est épargné !

 

 

Notre école fait couler un peu d’encre, mais pas tant que ça car tout va mal, dans tous les secteurs et bien souvent dans les chaumières on se dit qu’il y a pire ailleurs.

 

 

Les profs sont souvent stigmatisés :

fonctionnaires ® plein de vacances ® sécurité de l'emploi ® augmentation à l'ancienneté, qu’ils soient "brèles" ou "au top".

J’ai déjà un peu écrit sur le sujet ...

 

Claude Allègre et son "dégraissage de Mammouth" ont laissé des traces : quand on parle des difficultés de l’école, l’expression trouve encore un écho dans les premières minutes de la discussion.

Et c’est bien dommage, ce "jeu de mots" à la con laisse entendre que ceux qui travaillent pour l’Education Nationale étant "non réformables", toute grogne est infondée.

 

 

Les états européens tentent de changer les fondements de leurs écoles afin qu’elles pèsent moins sur leurs budgets actuels.

La réussite de l’enseignement, du point de vue de ceux qui ont les rennes en main, aujourd’hui, est plus utile en terme de "temps passé dans la scolarité" avec un diplôme à la clef, que de "créativité", de "capacité à rebondir".

On a besoin de futurs "employés dociles"!

 

Il me semble que parents et enseignants ont bien des choses à défendre, ensemble !

 

On complique le "travail" des professeurs à souhait (mais oui, ils bossent), on nous dit qu’ils ont la chance d’être continuellement formés, mais on leur fait absorber des réformes à une vitesse sans cesse accrue.

En collège, des profs membres de "conseils pédagogiques" vont devoir tout comprendre, pour affranchir leurs collègues en vue de la rentrée 2016, de gré ou de f****, pardon de gré imposé (ils sont sensés être volontaires...).

 

Cette année, l’ambiance dans les collèges risque d’être lourde, l'Ecole primaire teste ce désenchantement depuis l’an dernier, on a une petite idée de la réalité sur le terrain.

Et puis l’an prochain ? Bah, rêvons un peu : tout ira pour le mieux !!! L

 

Le samedi 10, ce serait bien que les étudiants soient de la partie.

D’abord, sans être tout à fait devins, après le primaire et le collège, vient le lycée…

Il n’y a pas de raison qu’ils s’arrêtent sur leur lancée, nos réformateurs fous, pour le moment ils ont juste fait un petit oubli bémol, mais on peut leur faire confiance.

 

 

Les universités, on l'a déjà vu, les coupes ont touché ceux qui avaient des sous : 100 millions de récupérés l’an dernier et cette année c’est 300 millions qui vont être à trouver.

 

 

Les manifs étudiantes, ça existe ! ;-)

 

 

C’est l’austérité partout on a bien compris, et je ne veux pas débattre du bien ou mal fondé de ce que l’on nous fait subir à tous les niveaux.

Le monde change, on est sûrement à un point charnière entre l’insouciance des années d’après guerre : croissance et plein emploi, pour les pays développés, et apathie pour les autres et l’angoisse actuelle de la perte de nos repères et des pays en voie de développement qui se font entendre, voir et connaître.

 

 

N’empêche que ce n’est pas une raison pour nous infliger cet irrespect,

de nos enfants, de nous,

de ceux qui travaillent pour la fonction publique (pour nous en somme).

 

 

Alors le 10 Octobre !

MOBILISATION à Paname de tous ceux qui peuvent s’y rendre !

Sans restriction d’âge ou de profession

 

ENSEMBLE  pour dire

STOP ! On en a marre !

Les réformes, ce sera AVEC nous, pas CONTRE nous !

Merci 

Dernière modification le samedi, 03 octobre 2015 12:47
Lu 22588 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)