Connexion

nous et vous pour l'Ecole

Publié dans Nos actions

Epilogue

mercredi, 02 mars 2016 10:41

Le 21 Mars 2015 nevE , nous et vous pour l’école était publiée au JO .

Cette association loi 1901, sous forme collégiale, était le fruit d’une réflexion menée suite à la première secousse qu’avait été la réforme des rythmes scolaires.

Nous avions compris que ceux qui décident pour nous, je n’ose même plus dire nos élus, leur légitimité n’étant qu’illusion, choisissent de réformer en touchant un peu à tout ou tous, pour éviter qu’une réaction concertée ne voit le jour.

Nous pensions qu’une union était possible : nous et vous  exprime clairement cela.

Pour l’Ecole avec un grand E, c’était ce que ma mère nomme un pieux mensonge.


Bilan au bout d’un an :

Rien !

Un blog à été créé, avec l’espoir de communiquer ; j’ai écrit quelques articles qui sont restés lettres mortes.

Un compte a été ouvert, sur lequel je n’ai même pas osé encaisser les 10 adhésions reçues.


Force est de constater que la proposition n’a pas convenu.

Pour ma part, chaque erreur comptant comme une expérience, cette aventure ne me laisse pas un goût amer, bien au contraire. J’ai beaucoup travaillé pour comprendre comment articuler une collégiale, cela me sera peut-être utile un jour.  

 J’ai lu des centaines de pages plus ou moins politisées sur ces réformes, scolaires ou autres d’ailleurs. Je pense que notre modèle sociétal s’effondre car il est bien trop inégalitaire, alors il va bien falloir que quelque chose se passe, les réformes sont les prémices d’un séisme à venir.

Mais s’unir pour réagir « ça ne le fait pas ».

J’ai affiné ma perception de la « politique » au sens noble, cela aussi me sera utile ; j’ai une autre vision de l’école et vous noterez que je n’utilise plus de grand E …

Après ce constat, je m’étais effacée, laissant la place libre pour ceux qui pensaient mener le combat de façon plus « guerrière » ; les 5 mois qui viennent de s’écouler n’ont pas apporté de changement, si ce n’est que la confusion règne.

  En temps que fondatrice je prends donc la décision de concrétiser la fin de la proposition qu’aura été cette collégiale ; libres sont les parents de se réunir en associations ; libres sont les fonctionnaires de l’éducation de lutter pour leur statut ; libres sont les politiciens de crier au loup : il y a de nombreuses autres voies possibles ; libres aussi sont ceux qui veulent réfléchir un peu pour ne pas tomber dans les pièges du formatage qui nous sont tendus.

nevE n’est rien, autant laisser libre cours à d’autres réactions.

Les statuts prévoyaient des étapes qui n’ont pas été validées, la collégiale n’a pas rempli sa fonction, sa fin est par conséquent un fait. Le blog qui y est rattaché n’a plus d’utilité non plus, je prévois sa fermeture pour le 20 mars, ainsi la boucle sera bouclée.


Je souhaite beaucoup de courage à ceux qui continuent ce combat, j’ai compris à mes dépends que le plus important est de savoir contre qui ou quoi on se bat, et avec qui.

Aujourd’hui, je n’ai pas de réponse à ces questions, je retourne donc à mes moutons .

   Bien à vous J

    Marie Noëlle 

Dernière modification le mercredi, 02 mars 2016 10:46
Lu 2443 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Plus dans cette catégorie : « La création du blog